Chemin du Levant ou Camino de Levante -  Arévalo - Medina del Campo
Date 24 avril 2008

CHEMIN du LEVANT - CAMINO LEVANTE

Etape : Arévalo - Medina del Campo

 départ au petit matin
Il fait encore nuit au moment du départ. Le jour ne se lève à cette période que vers les 7 heures. La température est de 9° au thermomètre du pharmacien.
J'ai une petite hésitation sur le chemin à prendre lors de la traversée de la zone industrielle. Sinon, en prêtant attention, on suit les flèches pour constater que l'itinéraire a été modifié. Le chemin ne traverse plus le village Tornadizos de Arévalo.
Le paysage n'offre pas de particularité, sauf qu'on peut apercevoir à l'horizon les sommets couverts de neige ; sommets que j'ai côtoyés avant ávila. Mais pour profiter de cette vue, il faut se retourner tout en marchant à reculons ce qui n'est pas pratique.
Les quelques villages traversés n'offrent pas d'intérêt particulier.
Le point noir, ce sont les onze kilomètres de ligne droite à effectuer le long de l'autoroute. C'est la plus désagréable étape jusqu'à présent, mais j'ai une double chance.
Primo, il n'a pas plu, et le soleil brillait de tous ses feux. Deuzio, du fait qu'il a plu abondamment les jours précédents, les agriculteurs n'ont pas fait fonctionné les systèmes d'arrosage. Sinon le chemin eut été détrempé, et la terre très collante aux souliers.
Dans ce genre d'étape monotone, on est inconsciemment plus réceptif aux différentes manifestations de son corps. « Tiens, j'ai l'impression de marcher en canard ! » Redressons vite le pied. Corrigeons ce défaut que nous n'avions pas remarqué. Mais rien n'y fait, on a l'impression de ne plus savoir marcher normalement !
Puis, tout à coup, c'est une subite douleur au gros orteil du pied gauche. « Sont-ce les prémices de la goutte ? ». Et puis, au fur et à mesure des pas, la douleur s'estompe et disparaît. Puis, c'est un petit caillou qui vient jouer les trouble-fêtes. Et, ainsi, nous arrivons à l'étape du jour.
Il y a donc peu de choses à se souvenir de ce jour, sauf que j'ai terminé les des jours de marche.
Medina del Campo est une assez jolie ville qui a réservé un vaste secteur piétonnier. La ville est importante pour les Espagnols, car c'est ici qu'est morte la reine Isabelle la Catholique.
Après un repas frugal pris au restaurant de l'hôtel, la visite de la ville s'effectue par une température très agréable de 23°.
Le soir, la « Gran Place de Hispanidad » ressemble un peu à celle de Salamanca ; tout le monde se donne rendez-vous pour déambuler de droite et de gauche. C'est aussi l'endroit où l'on peut observer tous les différents types de poussettes.
Départ : 6 h.30
Arrivée : 13 heures
Distance : 34 km

 

Valid XHTML 1.0 Strict

Chemin du Levant - Camino de Levante - droits réservés © 2008
Les photographies sont la propriété de Chemin du Levant